12 Octobre 2018

[####################




Entre Souanierenana et Volobé


Le départ du village où nous avons passé la nuit est toujours émouvant.
Pendant le petit déjeuner, la vie s'installe, les feux à l'intérieur des maisons s'allument, des fumerolles s'échappent des cheminées mais parfois aussi des fenêtres, les animaux sont nourris et les familles se préparent pour une journée de plantation ou de cueillette.




Sourire d'enfant




Vallée et rizières


Puis ce sont les échanges de sourires, de gestes amicaux lors de notre passage dans les ruelles.
Pendant que le groupe s'éloigne dans la vallée, tous les villageois, grands-parents, parents, enfants, nourrissons sont réunis là, jusqu'à notre effacement du paysage.



Jeune fille


Malgré les interdictions, la culture sur brûlis est le seul moyen de créer de nouvelles terres à cultiver. Mais cela détruit progressivement la forêt primaire.
Les récoltes se poursuivent pendant quelques années, puis plus rien ne pousse. Il faut vivre...
Malheureusement la forêt a disparu et ne repoussera pas spontanément.




Plantation de manioc après le brulis

Connexion