Le Mustang ou le Royaume de Lo - 25 et 26 Octobre 2017

"THE MISSING LINK OU LE CHAINON MANQUANT"


Description du programme de ces deux belles et dures journées par les organisateurs:

"On va emprunter pour les deux jours qui viennent le sentier « hors des sentiers battus » dit du « chaînon manquant » (appellation déposée par Paulo Grobel...). La première traversée dans ce sens a été accomplie par un groupe Tamera à l'automne 2016. Il permet de rester en périphérie du Mustang et sur l'espace temps d'une journée d'éviter le long cheminement de retour sur le sentier des pèlerins, une série de "up and downs" bien cassante mais si belle ! Bâtons de marche indispensables il va sans dire ! La première journée du parcours est plutôt chaotique. La deuxième un tantinet moindre... En tout cas, c'est du sérieux. En fin d'après-midi du deuxième jour, on atteint avec plaisir l'alpage de Gayu Kharka identifié aussi comme camp de base du Khumjungar, le point culminant du Damodar Himal avec ses 6959m."


1° JOUR: DAMODAR KUNDA (4950m) - DHECHIYANG KHOLA (4620M)


La première matinée est consacrée à la remontée de la Namta Khola avec de multiples traversées de ses eaux gelées et glacées. Puis ce sera des ascensions et des descentes pour contourner des culs de sacs infranchissables par le canyon.


Remontée de la Namta Khola


Effectivement ce fût deux journées assez rudes, tant par les dénivelés successifs de + 1 150m et - 1 435m, que par l'absence de chemins bien définis... comme le montre le vécu et la description de Pierre, l'un des compagnons de voyage.



Les porteurs en plein effort : équilibre et sûreté du pas



"On sent bien que l'on est arrivé au bout du bout avec la vue plongeante, impressionnante sur le sillon creusé par la Dhechyang Khola.
Après la pause déjeuner, nous avons tout loisir de suivre la succession des arrivées des porteurs qui ont chacun une stratégie différente pour descendre la pente détritique, le point commun à tous, étant la "légèreté de leurs chaussures ou ce qui leur en tient lieu ...




Le contournement du cul de sac avec une belle remontée: la Namta Khola tout en bas




"Et c'est reparti pour l'infernale descente de ce vallon chaotique et raviné, d'abord pierrier inconfortable mais restant classique pour tout montagnard expérimenté, avant de se transformer au final en étroit canyon pentu, aux parois très friables nécessitant beaucoup d'attention pour éviter que les roches ne basculent.
La journée n'est pas finie, il nous reste à descendre la pente finale permettant de rejoindre la Dhechyang Khola (dont le verrou infranchissable nous a obligés à ce up and down plein de sauvagerie!).
La descente est vraiment dangereuse car se déroulant sur des pentes en forte déclivité et, qui plus est, sur du terrain croûté et très friable. Long et gros travail au piolet de notre guide et du staff pour sécuriser notre passage et celui des porteurs.
Ouf, c'est paraît-il, un des passages les plus délicats du "chaînon manquant".
Tout s'est bien passé, aucune chute à déplorer, contrairement à l'équipe de l'année précédente ....
Réflexion faite, il faut une bonne dose de confiance/inconscience pour emmener des trekkeurs dans un tel terrain !!"




Raide descente vers la Dhechyang Khola


2° JOUR: DHECHIYANG KHOLA (4620M) : GAYU KHARKA (4620 M)



L'arrivée sur la crête




Bim, le guide népalais: "en équilibre"


Il nous reste une longue descente vers la vallée de la Yamkan Khola et le camp de Gayu Kharka.


Tout là-bas, au loin, l'emplacement verdoyant de notre campement: Gayu Kharka

Connexion